Imprimer cette pageEnvoyer à un ami Partager cette page Flux RSS

Favoriser l'engagement

La qualité de la vie au travail

Créé en 2007, l'Observatoire de la qualité de la vie au travail a pour objectif de concilier excellence sociale et opérationnelle. Il constitue un espace de dialogue associant médecins, managers, partenaires sociaux et experts externes. Il exerce une mission de veille sur les conditions de travail, commandite des études et formule des recommandations.

En 2008, il a recommandé la mise en place du dispositif EVREST (Évolutions et Relations en santé au travail) qui permet à l'entreprise de se doter d'un système d'indicateurs croisés santé/travail. Ce dispositif a été mis en place en 2009 par les médecins du travail sur la base du volontariat.

En 2011 et 2012, à partir des travaux présentés par l'ANACT (Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail) sur les enjeux de l'allongement de la vie au travail, l'Observatoire a établi une recommandation sur la promotion des environnements de travail favorisant le développement professionnel à tous les âges. Il mène actuellement une réflexion relative à la conduite des transformations dans l'entreprise. Enfin, l'espace collaboratif « Innovation for better work » permet aux managers et aux RH de partager les bonnes pratiques et de bâtir une communauté sur le domaine qui regroupe plus de 800 membres.


Santé et sécurité

Au sein d'un Groupe qui opère dans un secteur à haute technologie et à risques, la santé et la sécurité de ses salariés et de ses prestataires externes constituent un enjeu majeur.

La politique santé-sécurité signée par le Président d'EDF en mars 2009 prend en compte les évolutions de l'environnement professionnel, les nouvelles formes de travail ou encore l'allongement des carrières. Cette politique résulte d'un large dialogue pluridisciplinaire entre les différents acteurs (encadrement, experts, médecins, représentants du personnel) et s'inscrit dans les valeurs de respect de la personne.

À l'échelle du Groupe, une revue des résultats santé-sécurité est réalisée annuellement par le Comité exécutif d'EDF. Le Comité de Direction Ressources Humaines procède à la même fréquence à une revue de la politique santé au travail d'EDF pour s'assurer de son déploiement, analyser les indicateurs de résultats associés, vérifier l'efficacité des dispositions retenues et proposer des améliorations.


Accidents du travail

Les efforts de prévention et de formation entrepris depuis 10 ans ont permis de réduire fortement le nombre d'accidents du travail avec arrêt au sein du Groupe. EDF enregistre ainsi une amélioration du taux de fréquence* qui s'élevait à 3,8 en 2012, contre 3,9 en 2011 et 4,5 en 2010.

La réduction des accidents de travail fait ainsi partie des 11 engagements Responsabilité d'Entreprise pris par EDF en 2013, avec pour objectif la division par 2 en 5 ans*.

Réduction des accidents du travail

* Taux d’accidents du travail en service avec arrêt, par millions d’heures travaillées.


Notre politique de rémunération

Pour attirer, motiver et fidéliser les compétences, EDF développe une politique de rémunération positionnant l'entreprise sur les bonnes pratiques observées dans des secteurs comparables.
Cette politique de rémunération globale porte sur :
  • La reconnaissance équitable de chacun à la réussite d'EDF, à travers la rémunération fixe & variable
  • La reconnaissance de la performance collective à travers l'intéressement
  • L'offre d'épargne salariale et la politique d'abondement
  • L'actionnariat salarié
  • Les avantages sociaux

A voir également